Avec la petite Jade âgée de 2 ans, Chloé, la maman et son conjoint, Vincent, sont venus avec le petit Valentin, le 18 juin 2020 rendre une visite et remercier les deux ambulanciers de Forges-les-Eaux pour avoir assuré son accouchement à domicile.

https://actu.fr/normandie/forges-les-eaux_76276/forges-les-eaux-deux-ambulanciers-accouchent-une-maman-dans-l-urgence-a-son-domicile_34419992.html

Un moment fort qui restera longtemps gravé dans les esprits de Laurent Gilles et de son collègue, Cédric Allais.

Cette histoire remonte avant le confinement. Laurent Gilles et son collègue, Cédric Allais, étaient de garde préfectorale lorsqu’à 3 h 57 du matin ce 11 mars 2020, ils ont été envoyés par le SAMU à Mathonville (à 14 km de Forges-les-Eaux) pour porter assistance à une femme enceinte ayant des contractions et de fortes douleurs.

« Quand nous sommes arrivés, les contractions étaient très rapprochées. Le papa était soulagé de nous voir. Le temps de prendre les constantes de la patiente et de faire notre bilan au médecin du Samu, la maman perdait les eaux » se remémore Laurent Gilles.

        Retrouvez notre plateforme de formation continue pour ambulanciers ici

La famille a préféré attendre le déconfinement pour venir rendre une visite aux ambulanciers.

Trois mois après l’accouchement, le 18 juin, l’émotion de les retrouver est intense pour le papa, Vincent Bertrand. « J’étais soulagé de les voir arriver. Heureusement qu’ils étaient là. J’étais un peu désorienté. Je ne savais même plus où étaient rangées les serviettes », raconte-t-il.

Pour les ambulanciers, « Ces instants sont des émotions incroyables. Cela marquera notre vie professionnelle ».

Jean-Marc Feitama, gérant, et Philippe Dupuet, en charge du personnel, ont toujours eu la fibre écologique. Cela commence par des petites choses telles que la suppression des gobelets en plastique à la machine à café. Les salariés sont également sensibilisés à l’écoconduite. Ils viennent de franchir un pas supplémentaire en achetant un véhicule tout électrique. Pour Philippe Dupuet : « Nous avons déjà un véhicule hybride depuis trois ans ; mais notre objectif, à moyen terme, est d’avoir 40 % du parc VSL (véhicule sanitaire léger) et taxi en tout électrique ».

Jean-Marc Feitama le confirme : « La plupart de nos courses en VSL sont sur Le Mans et donc des courtes distances. On va sauter le pas vers plus de véhicules électriques. Nous en avons d’ailleurs commandé un autre ainsi qu’un véhicule hybride ».

Pour ce qui est des ambulances, l’autonomie électrique n’est pas suffisante mais Philippe se prend à rêver en pensant à la solution hydrogène.

Source : https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/saint-pavace-72190/saint-pavace-coulaines-ambulances-souhaite-un-parc-electrique-a-40-a9e6635a-07ef-11eb-aa9d-c4b89ec8e5bd

Un accident de la circulation s’est produit vendredi 23 octobre 2020, sur la RN 164, entre Carhaix et Châteaulin, à hauteur de Pleyben (Finistère).

Un automobiliste a perdu le contrôle de son véhicule, mordu l’accotement et fini sa course dans la glissière centrale. Une ambulance qui suivait et qui est entré en collision avec le véhicule.

Seule le conducteur de la voiture a dû être transporté à l’hôpital. On ne déplore aucun blessé parmi l’équipage de l’ambulance.

Ouest France